On "tire le portrait" de... Pauline !

by Luli Rodriguez Gugliotta


Cette semaine nous tirons le portrait de Pauline qui porte le Cabas Laïta "Salta", tiré à deux exemplaires. Merci Pauline pour ton soutien et ton enthousiasme depuis les débuts de Laïta!


pauline-sac-laita

Ton lieu de vie:

Montmartre et la place de l'Odéon.

Ton travail:

Chercher (et trouver!) de l'argent pour le théâtre.

Quel est (ou quels sont) ton sac Laïta? Et pourquoi lui?

Le Cabas Salta m'a fait de l’œil dès que je suis entrée dans l'Atelier Laïta. Le fait qu'il soit en série limité (en seulement deux exemplaires) m'a aussi plu. Il y avait une histoire à vivre entre ce cabas et moi! Et puis je suis dans un cycle moutarde en ce moment, d'ailleurs je vais sans doute bientôt craquer pour le sac Aires moutarde.

Mon sac et moi:

Le cabas, c'est un peu le sac de Mary Poppins, on peut y mettre et en sortir tout un tas de trucs inattendus, l'air de rien. En plus du fourre-tout habituel d'un sac de filles, je peux y mettre des escarpins pour mes soirées boulots, pull ou foulards si la soirée prévoit d'être longue ou encore mes partitions de musique, car je me suis récemment mise au piano.

Laïta, un côté à la fois urbain, un peu rock et traditionnel voire folklorique dans ses tissus et ses imprimés.

Pourquoi Laïta?

J'aime le mélange de cuir et tissu ethnique qui fait la particularité des sacs Laïta, un côté à la fois urbain, un peu rock et traditionnel voire folklorique dans ses tissus et ses imprimés. Un bon condensé de l'Argentine, tel que je l'ai découverte en y vivant il y a quelques années. Et puis accompagner et suivre une jeune créatrice dans son projet est très enthousiasmant!