On "tire le portait" de... Adeline !

by Luli Rodriguez Gugliotta


Cette semaine nous tirons le portrait d'Adeline, avocate parisienne qui a craqué pour le cabas aguayo


laita-adeline

Où vis-tu ? 

Dans le 14ème arrondissement. Nous avons la chance d'être au 6ème et dernier étage de notre immeuble avec une belle vue sur les toits de Paris, on a l'impression d'être coupés du monde (ça ne dure jamais longtemps..)  

 

Que fais-tu dans la vie ?

Je suis avocate. C'est un métier aussi passionnant que prenant. Je suis donc souvent en train de courir après le temps, et mes neurones. Heureusement mon mari et ma fille sont des ressources inépuisables !  

 

Quel rapport entretiens-tu avec l'artisanat ?

Quand j'arrive à taper sur mon clavier un long moment sans regarder mes mains, ou quand je bois mon 8ème café équitable, je me dis que je tiens peut-être quelque chose.. Blague à part, j'ai une grande admiration pour les gens qui arrivent à créer par le travail de leurs mains. Notre environnement est magnifique, nous devons soutenir ceux qui savent le rendre toujours plus beau.

 

Laïta c’est le subtil mélange entre l’authenticité de la nature brute et le raffinement d’un produit unique

Et Laïta dans tout ça ?

Un véritable coup de foudre pour le grand cabas à la fois chic et original et pour cette jolie histoire entre Paris et l'Argentin. Laïta c'est le subtil mélange entre l'authenticité de la nature brute et le raffinement d'un produit unique. J'ai donc eu la chance de recevoir mon cabas à Noël (pur hasard évidemment).